Processus et échéancier2019-05-01T18:21:05+00:00

Processus et échéancier

Le Collaboratif suivra un processus de 18 mois amorcé en octobre 2018, composé de deux phases qui se chevauchent. La première phase (d’octobre 2018 à juin 2019) porte sur le développement de recommandations pour protéger les Grands Lacs. La seconde (d’avril 2019 à janvier 2020) concerne le développement de recommandations pour protéger le fleuve Saint-Laurent. Les deux derniers mois (février et mars 2020) seront consacrés à la préparation d’un rapport intégré comprenant des recommandations pour les Grands Lacs et le Saint-Laurent, qui sera présenté à la ministre fédérale de l’Environnement et du Changement climatique, madame Catherine McKenna, de même qu’au gouvernement du Québec et au gouvernement de l’Ontario.

En effet, depuis octobre 2018, un groupe indépendant d’experts co-présidé par M. Jean Cinq-Mars, ancien commissaire au développement durable du Québec et M. Gord Miller, ancien commissaire à l’environnement de l’Ontario, se penche sur l’avenir des Grands Lacs et du Saint-Laurent. Les réflexions de ce groupe seront alimentées par des tables thématiques où siègeront des intervenants provenant des organisations autochtones, de divers secteurs de l’industrie, de l’agriculture, du milieu maritime, des municipalités, des loisirs, de la pêche, de l’environnement, du droit, de la finance ainsi que d’autres experts des milieux universitaires et scientifiques.

Structure organisationnelle du Collaboratif Grands Lacs – Saint-Laurent