Panel d’expert-es2019-07-29T20:51:45+00:00

Panel d’expert-es

Coprésidents

Jean Cinq-Mars

Former Commissioner of Sustainable Development of Quebec
LinkedIn
YouTube Video

M. Jean Cinq-Mars est l’ancien commissaire au développement durable du Québec (2009-2016).  Avant d’occuper ce poste, il a agi comme consultant dans les domaines du développement durable, de l’environnement, des ressources naturelles et de la gouvernance. Il a accompli des missions à l’étranger, notamment pour la Banque mondiale, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ainsi que diverses agences de développement.  Ses interventions l’ont amené à travailler dans plusieurs pays développés ou en voie de développement. À cet égard, il a été membre d’équipes de vérification de la performance environnementale pour l’OCDE en France, au Danemark et au Luxembourg. Au Canada, M. Cinq-Mars a œuvré comme conseiller auprès du commissaire fédéral à l’environnement et au développement durable pour diverses missions de vérification. Il a aussi joué le rôle de conseiller pour plusieurs entreprises du secteur des ressources naturelles. Avant de devenir consultant, M. Cinq-Mars a occupé le poste de président d’Habitat faunique Canada. Il a également cumulé la présidence de la Coalition pour la Stratégie nationale sur la forêt de 2004 à 2006. M. Cinq-Mars est membre du conseil d’administration du Réseau canadien de l’eau.  Il possède des diplômes en biologie et en administration publique.

Gord Miller

Former Environmental Commissioner of Ontario
LinkedIn

Gord Miller compte de nombreuses années d’expérience en tant qu’écologiste et analyste de politiques environnementales. Diplômé de premier cycle et d’études supérieures à l’Université de Guelph, il a œuvré dans l’industrie manufacturière, dans le domaine de la consultation et dans le milieu universitaire à titre de professeur. Il a toutefois passé la majeure partie de sa carrière dans le secteur public, où il a été scientifique pour le ministère de l’Environnement, puis pendant trois mandats de cinq ans le Commissaire à l’environnement de l’Ontario. Ce rôle l’a amené à être agent indépendant à l’Assemblée législative, surveillant et évaluant de manière critique les décisions du gouvernement relativement à l’environnement, aux changements climatiques et à l’économie d’énergie. Il a quitté ce poste en mai 2015. Il est à présent conférencier public sur des sujets liés à l’environnement et à l’énergie, et entreprend à l’occasion des projets de consultation. Il est président du conseil d’administration du groupe environnemental Earthroots et du Comité consultatif public de l’Association canadienne de l’électricité.

Autochtone

Sarah Zammit, coordonnatrice aux consultations

Institut de développement durable des Premières Nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL)

Sarah Zammit détient un baccalauréat en géographie et une maîtrise en environnement de l’Université de Montpellier en France. Diplômée en 2009, elle a depuis travaillé dans le domaine de la certification environnementale dans le milieu industriel ainsi qu’en développement territorial durable. Arrivée au Québec en 2012, elle a rejoint la Fédération québécoise des coopératives forestières en tant que conseillère en environnement.

Depuis 2013, elle travaille à l’Institut de Développement Durable des Premières Nations du Québec et du Labrador, commission de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador. En tant que coordinatrice du centre d’expertise en consultation, elle travaille, en appui aux Premières Nations, sur l’analyse technique et stratégique des projets de loi, politiques et règlements gouvernementaux en matière d’environnement et de développement durable. À ce titre, elle a notamment été impliquée dans l’examen fédéral des processus environnementaux et règlementaires. Elle travaille également sur les évaluations d’impacts de grands projets d’exploitation des ressources naturelles. Un objectif transversal de son rôle de coordinatrice en consultation, consiste à favoriser de meilleures pratiques en matière de consultation, de mobilisation et de collaboration entre les Premières Nations et les intervenants des gouvernements et de la société civile. Mme Zammit siège en tant que membre et/ou coordinatrice à différents comités et tables de travail tels que le First Nations Advisory Committee for Species at Risk (comité aviseur des Premières Nations sur les espèces en péril), le Comité aviseur sur la mise en place d’un centre d’expertise national sur la gestion des effets cumulatifs ou encore le Comité TEQ – Premières Nations sur la transition énergétique.

Edward Wawia, Grand chef régional adjoint

Nation Anishinabek

Le Grand chef régional adjoint Edward Wawia a commencé sa carrière dans l’industrie minière, où il a travaillé pendant 40 ans. Il a servi dix ans sa communauté natale en tant que Conseiller de la Première Nation Red Rock Indian Band, avant d’en devenir Chef pendant deux ans et demi. En juin 2018, il a été élu Grand chef régional adjoint de la Nation Anishinabek pour la région Supérieur-Nord. Il est de plus Chef des Terres et des Ressources ainsi que de la Santé et de la Justice pour la Nation Anishinabek. Le Grand chef régional adjoint Wawia a représenté pendant cinq ans la Nation Anishinabek auprès de la Commission forestière; il continue de contribuer à la modernisation du régime de tenure forestière en Ontario en siégeant au Groupe de surveillance en la matière. Il a siégé au conseil d’administration de la compagnie qui gère la forêt du lac Nipigon et qui détient depuis dix ans le permis d’aménagement forestier durable pour celle-ci. Il est membre du conseil d’administration de Nedaak, qui gère la forêt Kenogami dans le nord de l’Ontario. Passionné de la conservation et de la gestion des eaux, il est membre actif des équipes de gestion de deux Zones de gestion des pêches du lac Supérieur. Il participe également à la planification de la gestion des eaux des bassins versants Nipigon et Namewanaminican depuis plus de dix ans. Le Chef Wawia en est à son deuxième mandat au conseil d’administration de la Nipigon District Memorial Hospital. Dans ses temps libres, Ed aime suivre les matchs des Blue Jays de Toronto et des Jets de Winnipeg.

Municipal

Maire Walter Sendzik

Ville de St. Catharines
Conseil d’administration de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent
LinkedIn, Facebook, Twitter

Le maire Walter Sendzik est natif de St. Catharines et y a grandi. En 2014, il en a été élu maire après s’être porté candidat à un poste politique pour la première fois. À titre de maire, monsieur Sendzik apporte un point de mire stratégique et une approche d’entreprise à l’hôtel de ville, où il s’est concentré sur la simplification des processus et sur le développement d’une culture d’excellence du service à la clientèle. Depuis son élection, la Ville a approuvé un nouveau plan stratégique et une nouvelle stratégie de développement économique, a stabilisé la hausse des taux de taxation et a entrepris une budgétisation à long terme.

Expérimenté dans le monde des affaires, le maire Sendzik est un fervent défenseur de l’entreprise locale; il rencontre régulièrement des entrepreneurs, des employeurs et des investisseurs locaux. Il a dirigé la transformation d’un projet pilote de transport intermunicipal en un service permanent qui reliera toutes les communautés de la région de Niagara. Il a contribué à impliquer des partenaires du secteur privé dans des événements communautaires et a collaboré avec la communauté du développement à un nouveau Plan d’action en matière de logement.

Avant de devenir maire, Walter était président-directeur général de la Chambre de commerce du grand Niagara. Auparavant, il a fondé Vines Publishing, une compagnie spécialisée dans les magazines et les livres sur le vin et les voyages. Il a également siégé à des conseils d’administration locaux et provinciaux, notamment ceux du Collège Niagara, du centre de réadaptation Hotel Dieu Shaver et de la LCBO (où il a été président du comité de la gouvernance et de la rémunération). Il siège aux conseils d’administration de Niagara Regional Housing et de la Société d’évaluation foncière des municipalités (MPAC).

Denis Lapointe

Ancien maire de la ville de Salaberry-de-Valleyfield
Ancien membre du conseil d’administration de l’Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent
Coprésident de la Table de concertation régionale Haut-Saint-Laurent – Grand Montréal
LinkedIn

Natif de Salaberry-de-Valleyfield, il y a fait ses études primaires et classiques pour ensuite entrer à l’école Polytechnique de Montréal d’où il a obtenu un diplôme d’ingénieur industriel de même qu’une maîtrise en ingénierie de l’environnement. Il a œuvré en génie conseil pendant 15 ans dans sa propre entreprise. Son expertise dans le domaine du traitement de l’eau potable et des eaux usées l’a amené à s’impliquer au sein d’organisations comme l’AQTE aujourd’hui connu sous l’appellation « Réseau environnement » dont il a été président, l’American Water Works Association (AWWA) et la World Environment Federation (WEF). Il est récipiendaire de plusieurs distinctions dans son domaine professionnel. Il a œuvré comme expert conseil dans plusieurs pays du monde.

Il a débuté sa carrière politique en 1995 alors qu’il a été élu maire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield. Il siège au conseil d’administration de l’Union des Municipalités du Québec et préside la commission permanente de l’environnement de cet organisme. Il est, depuis 2005, président du Réseau québécois des villes et villages en Santé. Il est, depuis 2008, président au conseil d’administration du Centre Local de Développement. Il siège membre du conseil d’administration de l’Alliance des villes, des grands lacs et du Saint-Laurent dont il a été le président en 2010.

Secteur privé

Hélène Lauzon

Présidente
Conseil Patronal de l’environnement du Québec (CPEQ)
LinkedIn

Hélène Lauzon a été nommée présidente du Conseil Patronal de l’Environnement du Québec (CPEQ) en mai 2008. Le CPEQ constitue le porte-parole des entreprises du Québec dans le domaine de l’environnement et du développement durable. Elle a pratiqué le droit de l’environnement chez Lavery, une importante firme d’avocats de Montréal, comme associée pendant plus de 20 ans.

Hélène Lauzon possède un baccalauréat en droit et une maîtrise en urbanisme. Elle est avocate et urbaniste. Elle est actuellement membre de plusieurs groupes de travail nationaux et provinciaux et fait valoir les préoccupations et contributions des entreprises du Québec dans les domaines de l’environnement et du développement durable.

Madame Lauzon siège au sein de divers conseils d’administration. Elle est également co-présidente du Comité-conseil sur les changements climatiques de la Ministre du Développement Durable, de l’Environnement, et de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC), Madame Isabelle Melançon. Elle a co-présidé en 2016 et 2017 le comité d’experts, mandaté par le Ministre des Ressources naturelles du Canada, Monsieur Jim Carr, chargé d’émettre des recommandations sur la modernisation de la Loi sur l’Office national de l’Énergie (ONÉ). Elle a également été nommée, en décembre 2017, au Comité conseil, du ministère de l’Économie, des Sciences et de l’Innovation (MÉSI), sur la croissance verte et les technologies propres.

Environnement

Theresa McClenaghan

Directrice générale et avocate, Association canadienne du droit de l’environnement (ACDE)
LinkedIn
Twitter : @TheresaMcClenag et @CanEnvLawAssn

Theresa McClenaghan est directrice générale et avocate à l’Association canadienne du droit de l’environnement (ACDE). Elle est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université Western (1984), d’une maîtrise en droit constitutionnel de l’Osgoode Law School (Université York, 1999) et d’un diplôme en santé environnementale de l’Université McMaster (1999). Elle a été conseillère principale en politiques de l’eau pour le ministère de l’Environnement de l’Ontario. Entre autres accomplissements notables, elle a représenté les citoyens préoccupés de Walkerton dans le cadre de la Commission d’enquête sur Walkerton, et elle a plaidé devant la Cour suprême du Canada concernant les règlements sur les pesticides de Hudson et de Toronto et la protection par brevet de la carcinosouris.

Madame McClenaghan est auteure et coauteure de nombreux ouvrages et chapitres sur le droit environnemental, dont la publication Ontario Water Law. Elle siège au comité directeur du Low Income Energy Network ainsi qu’à la Table ronde de consultation de la Commission de l’énergie de l’Ontario, et s’est récemment jointe à un panel consultatif national sur les contaminants des eaux usées. Elle représente des clients devant différentes cours et tribunaux, notamment la Commission canadienne de sûreté nucléaire, l’Office national de l’énergie et les tribunaux fédéraux.

Denise Cloutier, B.A.A., M.Env.

Directrice générale, C.I.EAU

Denise Cloutier dirige le Centre d’interprétation de l’eau (C.I.EAU) depuis 2017, après y avoir été administratrice pendant sept ans. Avec son équipe, elle y sensibilise les publics de tous âges à l’importance de la protection et de l’utilisation responsable de l’eau par des animations scientifiques et l’exposition permanente « Le chemin de l’eau, de la rivière à la rivière » .

Depuis 2009, elle se consacre à l’amélioration de la gestion intégrée de l’eau, notamment avec son entreprise Arrimage.Com. Élue municipale pendant près de 20 ans, elle a complété un bac en marketing/gestion internationale aux HEC, puis une maîtrise en environnement à l’Université de Sherbrooke sur la gouvernance de l’eau.

Fortement impliquée dans le domaine de l’eau et soucieuse de la protection des cours d’eau, elle a fondé le COBAMIL (Conseil des bassins versants des Mille-Îles) qu’elle préside depuis 2010. Elle siège également au Conseil stratégique de la Table de Concertation Régionale du Haut Saint-Laurent et du Grand Montréal depuis sa fondation à laquelle elle a participé et aux conseils d’administration du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ), de la Coalition pour une navigation responsable et durable et de l’Association Lac Laurel.

Universitaire/Scientifique

Dr Robert (Bob) Slater

Professeur adjoint et directeur général de la RGI, École d’administration et de politiques publiques, Université Carleton
LinkedIn

Le Dr Robert Slater est professeur adjoint à l’École d’administration et de politiques publiques de l’Université Carleton, où il est également directeur général de la Regulatory Governance Initiative.

Il a été président de Coleman, Bright and Associates, une firme multinationale de consultation spécialisée dans les enjeux liés au développement durable; et agrégé supérieur auprès de l’Institut international du développement durable. Il a été membre de la Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie pendant six ans.

Au cours de sa carrière de 32 ans à Environnement Canada, le Dr Slater a occupé plusieurs postes de haute direction, dont celui de sous-ministre adjoint principal pendant huit ans. Il a joué un rôle crucial dans la création de la Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie, de l’Institut international du développement durable et de l’Institut de l’UNU pour l’eau, l’environnement et la santé. Il a joué un rôle de premier plan dans la renégociation de l’Accord sur la qualité de l’eau des Grands Lacs de 1978, la négociation des Accords sur les pluies acides avec les gouvernements provinciaux, l’Accord Canada-États-Unis sur la qualité de l’air, de même que le Plan vert. Il a dirigé les travaux préparatoires liés au rôle du Canada dans la Conférence de l’ONU sur l’environnement (« Sommet de la Terre ») à Rio de Janeiro en 1992. Il est à l’origine d’initiatives législatives qui ont conduit à l’adoption de la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (LCPE) et de la Loi sur les espèces en péril (LEP), et il a dirigé l’élaboration de la réglementation limitant la quantité de plomb dans l’essence et harmonisant les normes d’émissions des automobiles avec celles des États-Unis. Il a présidé la Commission mixte internationale du Conseil de la qualité de l’eau des Grands Lacs de 1976 à 1982. Avant d’entrer dans la fonction publique, il a été cofondateur de la société Pollutech, une firme de consultation environnementale.

Titulaire de diplômes de l’Imperial College of Science and Technology, le DSlater a été nommé membre de l’Ordre du Canada en 2009.

Dre Ariane Plourde

Directrice, Institut des sciences de la mer de Rimouski
Université du Québec à Rimouski
LinkedIn

Dre Ariane Plourde a obtenu une maîtrise de l’Université Manitoba en 1984 et un doctorat de l’Université Laval en 1988 en génétique végétale. Elle a rejoint le gouvernement du Canada en tant que chercheuse scientifique à Ressources naturelles Canada peu de temps après avoir obtenu son diplôme. En 1997, elle est devenue directrice de la recherche d’un programme scientifique ayant des responsabilités locales et nationales et un budget de 3,6 millions de dollars. Après 16 ans de service, elle est devenue directrice de l’Institut Maurice-Lamontagne, un institut de recherche du ministère de Pêches et Océans Canada et directrice scientifique régionale pour la région de Québec. Avec 200 employés et un budget annuel de 20 millions de dollars, son mandat était de garantir un programme optimal de recherche et de conseils scientifiques répondant aux besoins du ministère et d’établir de solides relations avec les universités, les parties prenantes et les utilisateurs finaux. En 2005, après 25 ans au service du gouvernement du Canada, elle est devenue directrice de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski de l’Université du Québec à Rimouski. Elle siège aux conseils d’administration de MEOPAR, Amundsen Science, CIDCO, CRBM et TMQ et est présidente du conseil d’administration de OGSL et de REFORMAR. Elle est la représentante de l’UQAR auprès des organisations de coordination et de collaboration nationales et internationales telles que CCORU et IAMRI.

Dr. Yves Comeau

Professor, Ph.D., P.Eng. Departement of Civil, Geological and Mining Engineering
Polytechnique Montréal

Dr. Yves Comeau is Professor in the Department of Civil, Mining and Geological Engineering at Polytechnique Montreal where he is the Director of the Environmental Engineering Laboratory, and a member of the CREDEAU and CentrEau research groups.

His research activities are focused on wastewater treatment and resource recovery, nutrients (P & N), modeling and soil bioremediation and have been conducted in collaboration with municipalities, industries, technology suppliers, consulting firms, ministries and research groups. He has published more than 125 scientific papers in peer-reviewed journals, given more than 300 peer-reviewed oral or poster presentations at conferences and trained 300 highly qualified personnel. The quality of his work has been recognized notably, by distinctions from the International Water Association (IWA Fellow), the Water Environment Federation (WEF), Réseau Environnement and the Canadian Association for Water Quality (CAWQ).
He has been involved with the Board of the CAWQ, the Operation Excellence Program of Water Resource Recovery Facilities (PEX-StaRRE) of Réseau Environment, as the Quebec Delegate of the WEF, in organizing a number of conferences notably as a Scientific Co-Chair of the Water Resource and Recovery Modelling (WRRmod) Seminar in 2018, and in the IWA World Water Congress & Exhibitions in 2010 in Montreal and in 2022 in Toronto. He was also a member of the National Expert Panel on Canada’s Challenges and Opportunities to Address Contaminants in Wastewater.